Categories

Accueil du site > + sur la Terre Sainte > Revue de Presse > Trois nouveaux évêques pour l’Église maronite

19 janvier 2012

Trois nouveaux évêques pour l’Église maronite

la-croix.com

Benoît XVI a donné son assentiment, lundi 16 janvier, à la nomination, par le synode des évêques de l’Église maronite, de trois nouveaux évêques au Liban et en Syrie.

Mgr Michel Aoun, 52 ans, succède comme évêque de Byblos des maronites (Liban) à Mgr Bechara Raï qui avait été élu patriarche d’Antioche des maronites le 24 mars dernier. Licencié en droit canonique à l’Université du Saint-Esprit de Kaslik et en théologie dogmatique à l’Université Grégorienne, il a été ordonné prêtre en 1984 pour le diocèse de Beyrouth et a été notamment vice-président de l’Université de la Sagesse de Beyrouth. Il était jusqu’ici sincelle (vicaire épiscopal) pour le clergé du diocèse de Beyrouth.

Mgr Elias Slaiman Slaiman , 60 ans, remplace comme évêque de Lattaquié (Syrie) Mgr Massoud Massoud, 71 ans, démissionnaire pour maladie. Originaire de la région de Lattaquié (nord-ouest de la Syrie), licencié en théologie de l’Université du Saint-Esprit de Kaslik, il a été ordonné prêtre en 1987 pour le diocèse de Lattaquié. il a également étudié à l’institut catholique de Paris où il a été diplômé en philosophie, en droit canonique, en langues antiques avant d’obtenir le doctorat de droit canonique. Il a également été vicaire à la paroisse parisienne de Saint-Pierre du Gros-Caillou (1994-1997). Aumônier de l’Université de la Sagesse, il a été vicaire général du diocèse de Damas (2002-2003) et était jusqu’ici juge au tribunal ecclésiastique du Liban.

Mgr Mounir Khairallah , 61 ans, remplace comme évêque de Batroun , Mgr Paul Émile Saadé, 78 ans. Ordonné prêtre en 1977 pour le diocèse de Batroun, après des études à l’Université pontificale Urbanienne, à Rome, il a étudié la théologie pratique à l’Institut catholique de Paris et les sciences religieuses à la Sorbonne ; au cours de ces années, il a collaboré aux paroisses Notre-Dame du Liban et Saint-Médard. Secrétaire du synode patriarcal maronite (1985-1987), professeur au séminaire de Ghazir (1985-1989), il a ensuite été curé de paroisse avant d’être nommé, en 1991, protosincelle (vicaire général) du diocèse de Batroun, tout en enseignant à l’Université du Saint-Esprit de Kaslik (1985-2000).