Categories

Accueil du site > Pélerinage > Les sanctuaires en bref > Terra Sancta College - Jérusalem

26 décembre 2011

Terra Sancta College - Jérusalem

English français

Terra Sancta College
- Keren Hayesod Street
- P. O.B. 871
- 91008 Jérusalem
- ISRAEL

Tel : +972.2 5398.300 (centrale)
- +972.2 5398.313 (superieur)
- +972.2 5398.350 (sœurs)
- Fax : +972.2 5398.303

Franciscan Holy Land Foundation
- Tel : +972. 2 5398.348
- Fax : +972. 2 5665.134

Franciscan Media Center
- Tel : +972. 2 563.96.61
- Fax : +972. 2 566.95.53
- Email : director.fmc@custodia.org

Histoire de la maison

L’ensemble des constructions du Terra Sancta College a été construit en 1926 au sommet d’une colline, parmi les premiers édifices du quartier juif de Rehavia et les premières maisons du quartier arabe de Talbieh, qui datent de 1923.

L’édifice principal, qui a quatre étages, a été conçu par l’architecte italien Antonio Barluzzi, sous la forme d’un monument symétrique, avec la structure typique du style d’architecture néo-classique de la fin du XIXe s.. Auprès du bâtiment principal se trouve une chapelle et aussi une résidence construite en 1933.

Sa situation à l’angle d’un des principaux carrefours de la ville donne à l’édifice une allure importante. Son importance est accrue grâce à une petite tour couronnée par la statue de Marie Immaculée, qui est une copie de celle qui se trouve sur la flèche du clocher du Dôme de Milan.

L’ensemble, réalisé par la Société Saint Paul de Milan, était connu sous le nom d’Œuvre du Cardinal Ferrari. Ce fut une école durant deux ans et demi ; mais l’école fut ensuite fermée pour cause de difficultés financières.

L’institution fut reprise par la Custodie de Terre Sainte qui, en octobre 1929, donna vie à un collège, École Préparatoire et secondaire, ouvert aux garçons de bon caractère et intelligents… de toutes religions et nationalités. En 1942 les élèves, de différentes religions et nationalités (arabes chrétiens et musulmans, arméniens, juifs) étaient 475. Le Collège dura 17 ans, de 1929 à 1947.

L’organisation, les programmes d’étude et les activités reflétaient le système d’une École Publique Anglaise. Le collège promouvait, en même temps qu’un programme scolaire de nombreuses activités sportives, culturelles, sociales et récréatives, visant à enrichir la formation physique et spirituelle des élèves. En 1931 le Collège commença à publier un périodique, la ‘Revue de Terra Santa Collège’, qui fut obligé de prendre fin à cause du manque de papier dû à la guerre.

En 1941 le nom de forme italienne Collège de Terra Santa fut transformé en Terra Sancta College, à cause de la situation politique internationale.

Au début de 1947 le Terra Sancta College fut inclus dans une zone britannique de Sécurité, ce qui empêcha le libre accès des professeurs et des élèves et entraîna l’arrêt de ses activités.

Le 15 mai 1948, lorsque prit fin le mandat Britannique, la Haganah, organisation militaire israélienne, prit possession de l’édifice. Le 15 novembre 1948 la Custodie de Terre Sainte le donna en location à l’Université juive de Jérusalem. Le Collège servait de centre académique et administratif de l’Université ; mais la Custodie continuait à célébrer les Offices dans la chapelle et conservait une présence propre.

Les négociations entre l’Université Hébraïque et la Custodie de Terre Sainte ont abouti en 1998 à la signature d’un accord, à la récupération de tout l’ensemble des bâtiments pour les activités propres de la Custodie ; Des travaux exécutés durant plusieurs années ont rénové en partie cet édifice.

Depuis 2004 le Terra Sancta College a de nouveau une fraternité franciscaine y résidant. C’est devenu le Centre Culturel de la Custodie. Il accueille des étudiants inscrits au Studium Biblicum Francescanum (Faculté de Sciences Bibliques et Archéologiques) et des volontaires qui collaborent avec la Custodie en plusieurs domaines (pastoraux, culturels et sociaux). C’est une succursale de la Paroisse Latine de Jérusalem.

Une communauté des Sœurs franciscaines de l’Immaculée y collabore avec la communauté franciscaine.