Categories

Accueil du site > Pélerinage > Les sanctuaires en bref > Jéricho

26 décembre 2011

Jéricho

English français

Église du Bon Pasteur

C’est ici, à Jéricho, que le Seigneur Jésus a guéri l’aveugle Bartimée et a converti le mauvais riche Zachée y resalissant, en faveur de chacun des deux, son ministère de Bon Pasteur.

Couvent du Bon Pasteur
- Jaffa Street
- P. O.B. 23 - Terra Santa
- Jericho
- PALESTINIAN AUTHORITY

- Tel. : +972. 2 232.25.32
- Fax : +972. 2 232.60.62
- E-mail : jerichoparish@hotmail.com

Horaire d’ouverture du sanctuaire

Été : 8.00-12.00 ; 14.30-18.00

Hiver : 8.00-12.00 ; 14.30-17.00

Texte biblique

Jésus disait aux Juifs : « Je suis le bon pasteur, le vrai berger. Le vrai berger donne sa vie pour ses brebis. Le berger mercenaire, lui, n’est pas le pasteur, car les brebis ne lui appartiennent pas : s’il voit venir le loup, il abandonne les brebis et s’enfuit ; le loup s’en empare et les disperse. Ce berger n’est qu’un mercenaire, et les brebis ne comptent pas vraiment pour lui. Moi, je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent, comme le Père me connaît, et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis. J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie : celles-là aussi, il faut que je les conduise. Elles écouteront ma voix : il y aura un seul troupeau et un seul pasteur. Le Père m’aime parce que je donne ma vie pour la reprendre ensuite. Personne n’a pu me l’enlever : je la donne de moi-même. J’ai le pouvoir de la donner, et le pouvoir de la reprendre : voilà le commandement que j’ai reçu de mon Père. »
- Jean 10,11-18

La tradition chrétienne

Jéricho est la ville que Josué, vers 1200 a.C, a conquise de manière pacifique (Jos 2,1 – 4,24) grâce aux fameuses trompettes qui, dans la symbolique biblique, manifestent l’intervention de Dieu : l’occupation de Jéricho par le peuple de l’Alliance mosaïque fut un don de Dieu. De cette ancienne ville, la plus ancienne ville fortifiée jusqu’ici connue en orient, datant de 8000 à 9000 ans, demeure le Tel es-Sultan, monticule de 15 mètres de haut fouillé en 1955-1956 par Miss Kenyon.

Jéricho est aussi le lieu Évangélique où le Seigneur Jésus guérit deux hommes blessés : Bartimé, blessé physiquement par sa cécité, et Zachée, blessé moralement par ses péchés de mauvais riche (Luc 18-19). Les quelques sycomores qui se voient dans la ville actuelle rappellent aux pèlerins le sycomore sur les branches duquel s’était perché Zachée pour voir Jésus.

La petite église catholique latine est dédiée à Jésus Bon Pasteur ; car pour Bartimé et Zachée Jésus fut en effet un vrai Pasteur. C’est l’église paroissiale d’une très petite communauté d’environ 200 arabes. Toute proche est l’église orthodoxe qui a environ 250 fidèles. Deux écoles catholiques (une de garçons et une de filles) regroupent tous les enfants des familles catholiques et orthodoxes et un bon nombre d’enfants musulmans ; Jéricho est composée de 25.000 arabes musulmans.

Le Jourdain coule à quelques kilomètres à l’Est de Jéricho. La rive Ouest de ce fleuve est le lieu habituel des pèlerinages commémorant le Baptême de Jésus par Jean-Baptiste ; mais c’est sa rive orientale qui est le lieu historique de ce baptême, selon les fouilles archéologiques des années précédant l’an 2000.

Prière

Guide : À Dieu le Père qui a envoyé son Fils dans notre monde pour y être le Bon Pasteur. Adressons notre action de grâce.

Tous : Seigneur, nous te rendons grâces.

1. Nous nous souvenons de la guérison physique de l’aveugle Bartimée et de dizaine d’autres miracles de guérison racontés par les Évangiles. Nous te bénissons, Seigneur notre Père, d’avoir fait habiter en cette Terre Jésus le Bon Pasteur.

2. Nous nous souvenons de la conversion morale du mauvais riche Zachée et de la conversion de tant d’autres pécheurs par l’intervention de Jésus durant sa vie terrestre, nous te louons, Seigneur notre Père, pour l’Incarnation de Jésus Bon Pasteur.

3. Pour tous les baptisés qui bénéficient du sacrement de la Réconciliation, quand ils ont péché, et qui sont sanctifiés grâce à Jésus Bon Pasteur. Nous te rendons grâce, Seigneur notre Père.

4. Pour tous les hommes qui entendent la voix de Jésus le Bon Pasteur et qui peuvent vivre dans la lumière et dans la Paix, nous te bénissons, Seigneur notre Père.

5. Pour tous les prêtres, diacres et chrétiens agissants qui ont à cœur d’imiter le Seigneur Jésus et d’être des bons pasteurs pour les hommes qui ne sont pas encore dans « l’enclos » de l’Église, nous te rendons grâce, Seigneur.

Guide : Dieu notre Père, nous te remercions de nous avoir donné la chance et la joie de venir en pèlerinage à Jéricho, d’y avoir entendu lire la merveilleuse histoire de la guérison de Bartimé, l’aveugle, et la conversion de Zachée. Donne-nous d’être toujours plus reconnaissants envers toi, qui règnes pour les siècles des siècles. Amen.