Categories

Accueil du site > + sur la Terre Sainte > Revue de Presse > Inquiétude après une série de graffitis antichrétiens à Jérusalem

29 février 2012

Inquiétude après une série de graffitis antichrétiens à Jérusalem

En deux semaines, plusieurs édifices religieux chrétiens ont été profanés en Israël.

L’inscription « prix à payer » sur les murs de ces édifices rappelle la signature des colons ultranationalistes.

Des inscriptions en hébreu, peintes en noir, ont été retrouvées le 20 février sur le mur de l’église baptiste de la rue Narkis, à Jérusalem. Des graffitis violemment antichrétiens, tels que Mort au christianisme , Nous allons vous crucifier , Jésus est mort ou Marie était une prostituée . Deux semaines auparavant, des graffitis semblables avaient été découverts sur le monastère grec-orthodoxe de la Croix à Jérusalem. Un cimetière chrétien a également été vandalisé sur le Mont Sion.

Lire la suite